Aliments Paléo : Noix de coco

article-cover

Aujourd’hui nous allons vous parler d’un aliment très présent dans le Régime Paléo qui est utilisé sous différentes formes (lait, farine, huile, eau, râpée). Il s’agit de la noix de coco.

Les origines de la noix de coco

La noix de coco est originaire de Malaisie. Aujourd’hui, on en trouve dans toutes les zones tropicales d’Afrique aux Antilles. On ne sait pas si elle a été introduite par la main de l’homme ou par un phénomène de migration naturelle. En effet, Les noix de coco peuvent germer même après avoir flotté une centaine de jours dans l’océan, ce qui représente un voyage de près 5 000 km dans le cas de courants favorables.

Découverte par Marco Polo au début du 14ème siècle, ce n’est que 200 ans plus tard que le monde occidental finit par la connaître.

Un aliment bon pour votre santé

La noix de coco est à la fois protectrice et énergétique.

Elle contient énormément de vitamines et de sels minéraux. La noix de coco est riche en fibres (9,5 g/100 g).

La vitamine C assure la résistance des tissus aide le corps à assimiler le fer et facilite le métabolisme. Elle est présente en grande quantité dans le toddy frais et l’eau de coco, en moindre proportion le coco germé et le cœur de cocotier.

Les vitamines B1 et la niacine (vitamine B3) aident le corps à assimiler les glucides et à en retirer des calories. La vitamine B2 est nécessaire à la croissance et à la santé des yeux. Ces vitamines sont présentes dans la noix de coco fermentée et ses dérivées.

Enfin, on trouve également dans le coco des minéraux, tels que le potassium (380 mg/100 g) et le fer qui assure la santé du sang mais également en, magnésium, phosphore, cuivre et zinc.

Comment la consommer ?

L’huile de coco

  • Elle peut remplacer partiellement ou entièrement le beurre ou les huiles végétales pour la cuisson des aliments. Comme toutes les huiles, il faut éviter de la faire fumer, car elle devient alors toxique.
  • Elle remplacera avantageusement les autres huiles dans la friture, car les aliments l’absorbent moins.
  • S’en servir crue sur les tartines ou dans les vinaigrettes (au besoin, la chauffer d’abord légèrement pour la faire fondre).

L’eau de coco est un diurétique très bien supporté.

Le lait de coco

  • Dans les crèmes de légumes (par exemple, la crème de champignons)
  • Dans un flan : mettre la préparation à flan (oeufs, crème de coco et  miel) dans une petite courge bien jaune, nettoyée de ses graines et parties filandreuses. Cuire à la vapeur, laisser refroidir et découper en tranches. Voilà un dessert sain aux couleurs contrastées.
  • Dans l’arroz con coco du Panama : cuire du riz dans du lait de coco en ajoutant, si désiré, des raisins secs. Édulcorer avec du sirop d’érable ou du miel.
  • Fruits pochés : cuire à petit feu des morceaux d’ananas ou d’autres fruits tropicaux dans du lait de coco assaisonné, si désiré, d’un peu de piment, de graines de moutarde rôties et de curcuma.
  • Ragoûts : en Inde et en Thaïlande, le lait et la crème de coco entrent dans la composition de nombreux ragoûts de viande ou de légumes.

La farine de coco

La farine de coco a un faible index glycémique et est idéale pour les menus à faible IG. Elle est aussi une source intéressante de protéines : la farine de coco en contient autant que la farine de blé, mais elle ne contient pas de gluten. C’est un grand avantage pour ceux dont l’intolérance au gluten ou l’allergie au blé limite l’accès à de nombreuses préparations alimentaires.

L’enveloppe de la noix de coco verte après transformation est utilisée comme anti-hémorragique, anti-infectieux (plaies de corail par ex), et antidiarrhéique.

La coque ligneuse sert à faire un charbon végétal de très bonne qualité, absorbant les gaz intestinaux toxiques et certaines toxines bactériennes présentes dans le système digestif.

Les racines écrasées, employées en infusion, sont diurétiques. En décoction elles calment les troubles dysentériques graves et aussi les troubles digestifs secondaires dus à l’intoxication par la chair de poisson.

Pourquoi en mettre dans votre assiette ?

Parce que :

  • Sa chair donne du croquant aux salades de fruits et aux autres desserts.
  • Son lait et sa crème parfument de nombreux plats salés ou sucrés.
  • Son huile est très utile en cuisine.

Mais surtout :

  • Elle est très riche en fibres alimentaires.
  • Elle regorge d’éléments nutritifs, dont le fer, le manganèse et le cuivre.

Nos recettes à base de Noix de Coco

Ou se procurer de la noix de coco ?

Si vous rencontrez des difficultés à trouver des produits de bonne qualité à base de noix de coco autour de chez vous, notre équipe vous a fait une petite sélection des meilleurs produits du marché.

 


Qui a écrit cet article ?

Benjamin

Expert en nutrition, fondateur et responsable du site Paléo Régime, j'ai découvert cette nouvelle alimentation au cours de mes voyages. Souffrant d'une maladie auto-immune, l'alimentation Paléo a véritablement changé ma vie. En l'adoptant, une grande partie de mes problèmes de santé ce sont résorbés. Partager mon expérience avec le plus grand nombre est la raison qui m'a poussé a vouloir créé ce site. Cette alimentation fait partie de mon quotidien et c'est avec grand plaisir que je partage, avec vous, ma passion pour la santé et la cuisine à travers mes recettes et conseils.




Sur notre Boutique Paléo

Vous en pensez-quoi ?

11 commentaires

× Vous devez vous connecter pour accéder à la discussion.
  • […] est le plus riche en acide laurique, qui permet de booster votre système immunitaire. Retrouvez ce passionnant article sur la coco dans le cadre du régime […]
  • […] nous prenons l’exemple de l’huile de noix de coco raffinée (voir notre article sur la noix de coco), son point de fumée se situe à 185° C. Ce qui veut dire que si vous cuisez dans une poêle des […]
  • […] De plus en plus présente dans nos supermarchés, l’huile de coco est une solution pour les adeptes du Paléo, qui sont souvent limités dans le choix des graisses (consulter notre article sur la noix de coco, aliment Paléo). […]
  • Bonjour, je viens d'arriver sur votre site... je n'ai pas encore eu le temps de lire beaucoup de chose, alors désolé si la réponse est ailleurs. Je m'intéresse beaucoup à la méthode Paléo... je viens d'acheter le livre du même nom... de toute les méthodes que j'ai essayé et pas du tout réussi à "garder" sur le long terme (donc bp de kg à perdre), elle me fait penser au régime du groupe sanguin. Ma question est la suivante, comme j'ai encore quelque souvenir de ce régime... étant groupe O, la noix de coco m'était vivement déconseillé. J'ai vraiment envie de me lancer à fond pour la méthode Paléo... que pensez vous de cette interdiction ?.. J'ai comme l'impression qu'il faut que j'oublie totalement le régime groupe sanguin... mais cela me perturbe un peu je l'avoue... merci pour vos conseils... votre site est super ! merci
  • Nicolas
    La crème de coco n’est pas si évidente à trouver, mais ce n’est pas non plus impossible. Souvent en grandes surfaces c’est du lait de coco en berlingot. J’en ai trouvé au Franprix près de chez moi, le prix est un peu élevé si je compare à ce que je paye pour 1 litre en épiceries Indienne près de la gare du Nord, soit 1.60€. La texture de cette marque là est plus épaisse, idéale pour confectionner des crèmes fouettées, des plats pimentés avec de la citronnelle, de la coriandre…Pour la cuisine Thaï, avec du curry, ce qui rend vos plats doux mais pleins de saveurs ! Composition : Extrait de noix de coco fraîche (85%), eau, stabilisants : gomme xanthane, gomme guar, carraghénanes. (Contient des Sulfites)
    • Super, merci beaucoup Nicolas ! Je vais me rendre dans cette fameuse épicerie indienne dont tout le onde me parle... Paléo ou non ! Ils sont apparemment très fourni en épices et en coco, tout ce que j'aime ^^ Merci encore !
  • Bonjour, j'ai déjà réussi à me procurer du lait de coco, de la farine de coco, de l'huile de coco (oui j'ai toute la gamme ^^), mais jamais je n'ai vu de creme de coco... Quelqu'un sait où l'on peut en trouver ? Merci d'avance