Trop de sucre nuit gravement à la santé

Le sucre serait-il la source de tous nos problèmes ? On nous parle souvent du gluten qu’il faut éliminer pour retrouver une bonne santé mais le sucre est de plus en plus montré du doigt. Intéressons-nous de prêt à cet aliment que l’on retrouve partout dans notre alimentation moderne.

Les Français consomment de plus en plus de sucre. Douze kilos par personne et par an en 1900 contre… 40 kilos par personne et par an aujourd’hui !

Pourtant notre organisme n’a pas besoin de sucre pour fonctionner mais de glucose. Or le glucose se trouve dans une quantité d’aliments naturels autres que le sucre. Le sucre n’est donc pas un aliment indispensable pour notre organisme.

Où se trouve le sucre dans notre alimentation ?

Le sucre est présent dans la plupart des aliments industriels que nous consommons. Pourquoi retrouve-t-on du sucre dans des conserves de légumes ? Pour que le gout soit plus agréable et que cela donne envie d’en manger plus.  C’est tout simplement aberrant ! Manger des légumes ne doit pas être synonyme de consommer du sucre. D’ailleurs, une grande partie des sucres consommés aujourd’hui sont “cachés” dans des aliments qui ne sont pas considérés comme des sucreries. Une étude montre qu’aux Etats-Unis, 80% des aliments vendus en supermarché contiennent des sucres cachés ;

Les effets du sucre sur la santé

Aujourd’hui le sucre est la deuxième cause de mortalité dans les pays développés. Sa grande consommation à un impact direct et indirect sur notre santé. Parmi ces impacts on retrouve :

La somnolence

Des études scientifiques ont montré qu’une consommation important de sucre bloquait l’action d’une hormone (orexine) responsable de la sensation d’éveil. Consommer trop de sucre vous donnera une sensation de somnolence tout en réduisant votre équilibre énergétique.

Les maladies cardiovasculaires

Le sucre est mauvais pour le coeur, même chez les personnes apparemment en bonne santé. Consommer trop de sucres ajoutés augmente très fortement le risque de mourir d’une maladie cardiovasculaire selon les résultats d’une étude publiée le 3 février par la revue Jama Internal Medicine. Le sucre semble également augmenter le cholestérol.”

Augmentation risque de cancer

Non seulement le sucre nourrirait les cellules cancéreuses, mais il causerait aussi la croissance de cette maladie. En effet, afin que le sucre soit absorbé par les cellules, le corps sécrète de l’insuline. Et cette sécrétion d’insuline s’accompagne de la libération d’une molécule appelée Insulin-like growth factor-1 (IGF) qui, à son tour, participerait à la croissance des cellules cancéreuses ainsi qu’à leur invasion sur les tissxus voisins. Un nombre croissant de scientifiques médicaux et de nombreux praticiens alternatifs savent que la manière la plus logique, efficace, sûre, nécessaire et peu coûteuse de traiter la cancer est de couper l’approvisionnement en nourriture des tumeurs et cellules cancéreuses, en retirant le glucose pour les affamer.

Un foie endommagé

Les calories qui ne sont pas brûlées dans le corps sont stockées dans le foie sous forme de graisse, et au fil du temps cela peut conduire à une infection appelée “maladie non-alcoolique du foie gras”. Si elle n’est pas traitée, la maladie peut se transformer en cirrhose.

Dépendance à la consommation de sucre

Le sucre serait-il aussi dangereux pour la santé que le tabac ou l’alcool ? En grande quantité il peut avoir des effets dévastateurs sur la santé mais c’est surtout le risque d’accoutumance qui le rapproche du tabac et de l’alcool. Qui n’a jamais eu une envie soudaine de manger sucré ? Le sucre va permettre l’atténuation du signal de la faim, l’interférence sur le sentiment de satiété et la diminution du plaisir procuré par les aliments, qui pousserait l’individu à en consommer davantage. Et c’est un véritable cercle vicieux !

Et le sucre naturel dans les fruits ?

On peut être Paléo, ne pas consommer de sucre blanc raffiné et se dire qu’il n’y a aucun risque à manger beaucoup de fruits mêmes très sucrés.

Attention aux fruits riches en fructose, un sucre qui est mal métabolisé par l’organisme, qui provoque des pics de glycémie (sucre sanguin) et l’accumulation de graisses malsaines dans vos cellules. Il s’agit des ananas, et surtout des oranges, des bananes et des raisins. Vous pouvez en manger de temps en temps, mais prenez soin d’en prendre de petites portions, surtout s’ils sont très mûrs.

Faites aussi attention aux jus de fruits que vous ne devez consommer que occasionnellement. Le mythe du jus d’orange chaque matin pour être en bonne santé est faux ! Si, après une demi-heure, vous vous sentez fatigué, c’est normal : votre taux de sucre sanguin est en train de monter en flèche et votre pancréas tourne à plein régime pour secréter de l’insuline, une hormone qui transforme ce sucre en graisse, qui va se stocker dans votre foie et vos cellules. A éviter !­­­


Qui a écrit cet article ?

Benjamin Paléo

Expert en nutrition, fondateur et responsable du site Paléo Régime, j'ai découvert cette nouvelle alimentation au cours de mes voyages. Souffrant d'une maladie auto-immune, l'alimentation Paléo a véritablement changé ma vie. En l'adoptant, une grande partie de mes problèmes de santé ce sont résorbés. Partager mon expérience avec le plus grand nombre est la raison qui m'a poussé a vouloir créé ce site. Cette alimentation fait partie de mon quotidien et c'est avec grand plaisir que je partage, avec vous, ma passion pour la santé et la cuisine à travers mes recettes et conseils.




Sur notre Boutique Paléo

Vous en pensez-quoi ?

2 commentaires

× Vous devez vous connecter pour accéder à la discussion.
  • Je suis fière de dire que depuis des années, suite a un diabète de type 2 ( éliminé depuis) je ne consomme plus aucun sucre ajouté, aucun. Aucun jus de fruit non plus, ce qui élevait trop mon sucre. Je consomme des fruits avec modération et pas tous. Quelques tranches de pommes, un peu de bananes, mures, et le tour est joué. Oui, le sucre est partout, c'est mon cheval de bataille d'éduquer mes proches et amis sur le sucre caché mais...j'ai appris a laisser vivre les gens selon leur propres choix et a me concentrer sur les miens. Sinon...je deviens une emmerdeuse avec mon discours sur le sucre et je culpabilise les gens :P Chacun sa vie! Moi la mienne est sans sucre, vive la Stévia qui m'a sauver de cette dépendance, et n'a AUCUNE influence sur ma glycémie, et n'entretien aucunement mon gout du sucre car, ...le Stevia pour moi ne me rappelle pas le gout du sucre. C 'est une saveur unique, a part, qui appartient a cette plante. Alors que les autres édulcorants eux, entretenaient mon envie de sucre, étant trop similaires. Voila:) Je ne suis pas 100% Paléo, j'ai du adapter cette diete suite a un trouble alimentaire qui m'a fait perdre trop de poids mais...j'aime bien les principes de base et j'essaie de moins être extreme et radicale avec ça. Ce fut mauvais pour moi.

0

Your Cart