5 raisons de se mettre au Paléo

1441
5 raisons de se mettre au Paléo

Quand on veut changer en adoptant une nouvelle hygiène de vie il faut tout d’abord se mettre dans de bonnes conditions psychologiques. Si vous êtes sur ce blog c’est surement que le régime paléo vous intéresse, mais je sais parfaitement par expérience que si se lancer est un pas difficile à faire, persévérer en est un plus grand encore.

C’est pourquoi je vais lister pour vous 5 bonnes raisons de commencer une  » vie primale  » en adoptant le régime paléo.

Avant de lister ces raisons il faut bien vous mettre en tête que changer est difficile, et que les échecs tout au long du parcours sont fréquents et j’ai envie de dire normal. Je ne conseillerais jamais à personne de manger 100 % paléo d’entré de jeux, il faut du temps à notre corps pour changer ses habitudes et ses envies, donc progressez pas-à-pas sans culpabiliser pour atteindre votre objectif de santé ou de poids.

1. Pour vivre en meilleure santé

Il est prouvé qu’adopter un régime paléo améliore de façon certaine la santé générale, grâce notamment à la réduction des mauvais sucres, l’arrêt des céréales raffiné difficile à digérer par l’organisme.

2. Pour vivre plus longtemps

Et bien oui, vivre en bonne santé c’est bien mais vivre longtemps c’est pas mal non plus… Et le l’augmentation d’aliments sains comme les fruits et légumes et des bonnes graisses remplissent votre corps d’antioxydant qui préservent vos cellules et votre corps.

3. Pour maigrir

De passer du fastfood, pizza pâtes à viande de qualité et fruits et légumes frais vas avoir pour effet de faire fondre votre corps a vitesse grand V. La réduction de sucre vas aussi accélérer la consommation de graisse et vous débarrasser de vos kilos superflus.

4. Pour retrouver la joie de vivre

Bien dans sa tête bien dans son corps, bien dans son corps bien dans sa tête, ça peut paraitre évident et… ça l’est !

5. Pour être « belles toutes nues »

Si adopter une bonne hygiène de vie est la chose la plus importante pour notre santé, le bénéfice de voir son corps se modifier et aussi une chose motivante, plaisante pour soi et pour les autres. Après il est, pour moi, dangereux de faire du physique sa principale priorité, je prends juste ça pour un bonus à mon bien-être… mais quel bonus !!!


Expert en nutrition, fondateur et responsable du site Paléo Régime, j'ai découvert cette nouvelle alimentation au cours de mes voyages. Souffrant d'une maladie auto-immune, l'alimentation Paléo a véritablement changé ma vie. En l'adoptant, une grande partie de mes problèmes de santé se sont résorbés. Partager mon expérience avec le plus grand nombre est la raison qui m'a poussé a vouloir créer ce site. Cette alimentation fait partie de mon quotidien et c'est avec grand plaisir que je partage, avec vous, ma passion pour la santé et la cuisine à travers mes recettes et conseils.

3 commentaires

  1. Bonjour Nicolas

    Oui il y a d’autres raisons, en ce qui me concerne

    – par nature : nous vivons dans un monde trop éloigné du rythme de la nature à mon goût, vivre paléo me ramène à ce que nous sommes : des êtres de la nature qui ont besoins d’un rythme, d’une activité, d’une nourriture naturelle

    – par défi : c’est n’est pas facile de trouver de la nourriture saine, de trouver le temps de se documenter, de faire une activité physique, concilier monde moderne et monde “ancien” : c’est un vrai défi que de vivre paléo

    – pour devenir meilleur : à l’image du développement personnel, c’est un chemin qui me permettra de mieux me connaitre, de m’améliorer et par extension de trouver d’autres personnes sur la même “vibe” et d’échanger avec elles

  2. “Pour retrouver la joie de vivre” –> on peut faire un parallèle, ici, je crois, avec la parentalité et ce qu’on met en place pour nos enfants. Les initier à une bonne hygiène de vie, c’est maximiser leurs chances d’épanouissement et d’une vie simplement heureuse.
    Face à des facteurs environnementaux qu’on ne maîtrise qu’imparfaitement, on peut se concentrer sur des objectifs de moyens, à défaut de résultats. Par exemple, des bonnes pratiques de santé environnementale, on pourrait en citer des dizaines et des dizaines : au final, quelle diminution globale d’expositions préoccupantes va-t-on obtenir ? Quels bénéfices découleront d’une diminution d’un facteur 10, 100, 1000, plus ?
    Une perte de QI, de l’hyperactivité, un système immunitaire altéré, une future difficulté à concevoir des enfants… de nombreux effets des polluants du quotidien ne sont pas détectés par des visites médicales de routine. Personne ne saura l’ampleur des souffrances inutiles évitées pour un enfant. Nous, on saura qu’on a agi pour fortement diminuer les risques, initialement préoccupants.