Top 10 des meilleurs aliments Paléo

Tous les aliments ne se valent pas dans le régime Paléo et certains aliments ont plus de propriétés nutritionnels que d’autres.
Nous allons voir dans cette article une sélection de 10 aliments qui ont retenus notre attention.

dark-chocolateAliment #10 – Chocolat Noir

Le cacao contient un mélange d’antioxydants et de flavonoïdes qui permettent d’améliorer le fonctionnement de votre cœur et de réduire votre pression sanguine. Il permet aussi de diminuer les risques de blocages dans les artères.

Ces même flavonoïdes se retrouvent dans les fruits, vin, légumes, café et sont très anti-inflammatoires.

A consommer avec modération ! Pas plus de quelques carrés par jour et de 70% de cacao minimum.

kiwi

Aliment #9 – Kiwi

Quel est le fruit qui a le plus de Vitamine C ? L’orange ? Et bien non ! Il s’agit bien du Kiwi !

Ce super fruit n’es pas suffisamment consommé dans notre alimentation alors qu’il est remplit de Vitamine C, mais aussi de Vitamine E.

On ne rappellera jamais assez le rôle de la Vitamine C dans le bon fonctionnement de notre Système Immunitaire, mais aussi de la Vitamine E qui est un très bon antioxydant qui permet de lutter contre  les radicaux libres, souvent associés aux maladies chroniques.

Un dernier bienfait du Kiwi est qu’il est riche en fibres.

cherries

Aliment #8 – Cerises

Les cerises sont connues pour leurs propriétés anti-inflammatoires.
Elles sont conseillées pour les personnes souffrant d’arthrite, l’arthrite étant une inflammation des tissus articulaires.

Une récente étude à aussi montrée qu’un jus de cerise avant une séance de sport permettait d’augmenter le processus de récupération du muscle après l’exercice. Probablement du à ses capacités anti-inflammatoires.
Vous pouvez les consommer sous forme de jus, mais aussi en les mangeant en tant que fruits.

Aliment #7 – Huile de noix de Coco

L’huile de noix de Coco est l’aliment qui est le plus riche en acide laurique, qui permet de booster votre système immunitaire.

L’acide laurique que l’on trouve dans la noix de coco est aussi présent dans le lait maternel et agit dans le processus de renforcement du système immunitaire du bébé.

Il y a aussi des études qui sont faites sur la transformation de l’acide laurique en monolaurin qui a été utilisé pour traiter des patients ayant le HIV, les résultat semble assez prometteurs.

L’huile de noix de coco permet aussi d’augmenter la capacité de l’organisme à transformer les longues chaines d’acides gras ! Bonne nouvelle pour les personnes souhaitant perdre du poids.

Aliment #6 – Algues

Ces dernières années des études on montrées que notre apport en iode moyen était trop bas. L‘iode s’avère être un combattant puissant contre le cancer.

On trouve dans le commerce des salade d’algue fraîches, qui sont très riches en iode et qu’on vous conseille de consommer de temps en temps.

L’iode est aussi un très utile dans le traitement de hyperthyroïdie, qui permet aussi de lutter contre l’obésité.

Aliment #5 – Myrtilles

Au cours des dernières années, de nombreuses recherches ont été publiées sur les liens entre la consommation de petits fruits, dont les myrtilles, et une réduction du risque de cancer et de maladies cardiovasculaires et dégénératives. 

Dans les années 1980, une série d’études d’observation au cours desquelles on avait traité des patients atteints de rétinopathie diabétique ont donné des résultats positifs. Au cours d’un essai publié en 1989, des chercheurs italiens rapportaient avoir freiné, chez 48 des 50 sujets traités, la progression de la cataracte à l’aide d’un extrait de myrtille normalisé et de vitamine E5. Ces données ne permettent toutefois pas de confirmer l’efficacité de la myrtille et du bleuet au chapitre de la prévention et du traitement de différents troubles ophtalmologiques.

Aliment #4 – Oeufs

L’oeuf est composé de protéines de haute valeur biologique. Les protéines servent surtout à former, à réparer et à maintenir en bon état les tissus, comme la peau, les muscles et les os. Elles servent aussi à la formation des enzymes digestives et des hormones. Les protéines contenues dans l’oeuf sont dites complètes, car elles renferment les neuf acides aminés essentiels à l’organisme, et ce, dans des proportions optimales. En effet, la qualité protéique de l’oeuf est telle qu’on l’utilise comme aliment de référence pour évaluer la qualité des autres protéines alimentaires. Précisons que les acides aminés sont dits essentiels lorsque le corps ne peut les produire. Ils doivent donc provenir de l’alimentation.

L’oeuf est une excellente source de sélénium. Ce minéral travaille avec l’une des principales enzymes antioxydantes, prévenant ainsi la formation de radicaux libres dans l’organisme. Il contribue aussi à convertir les hormones thyroïdiennes en leur forme active.

On trouve aussi dans les oeufs des Vitamines B2, B12. Attention tout de même à ne pas en consomemr trop, un maximum de 6 par semaine.

Aliment #3 – Amandes

Les bienfaits des amandes sont nombreux. En effet, elles agissent sur le cholestérol sanguin et permettent ainsi de diminuer de 45 % le risque de développer une maladie cardiovasculaire ou de déclarer une hypertension lorsqu’elles sont consommées en quantités suffisantes.

Par ailleurs, la grande concentration en vitamine E des amandes leur confère des propriétés antioxydantes qui aident à protéger les cellules contre le vieillissement. Elles sont également riches en magnésium et en protéines

Les amandes aident également à lutter contre le diabète et le déclin cognitif

Pour profiter des bienfaits des amandes, l’idéal est d’en manger au moins une dizaine par jour. 

Aliment #2 – Bœuf (nourri à l’herbe)

Le boeuf est une viande rouge nutritive pouvant faire partie d’une saine alimentation. Il contient des vitamines (particulièrement des vitamines du groupe B) et plusieurs minéraux présents en grande quantité (sélénium, zinc, fer, cuivre).

Les personnes ne consommant pas de boeuf ou d’autres viandes rouges doivent porter une attention particulière à l’intégration quotidienne des substituts de la viande à leur alimentation afin de s’assurer que leurs besoins en ces différents minéraux et vitamines soient comblés.

 

Aliment #1 – Saumon (Sauvage)

Le saumon est considéré comme un poisson gras bien que son contenu en lipides (gras) varie sensiblement selon l’espèce. L’impact de la consommation de poissons gras sur la diminution du risque de maladies cardiovasculaires et de mortalité par maladie coronarienne fait maintenant l’unanimité auprès des chercheurs.

Des études ont aussi démontré que les gens consommant plus de poisson souffraient moins de dépression et avaient moins de risque d’être atteints de la maladie d’Alzheimer.

D’autres études ont démontré un lien bénéfique entre la consommation de poissons gras et la diminution de l’incidence d’arthrite. L’American Heart Association (AHA) recommande aux adultes en santé de consommer au moins deux repas de poisson par semaine (principalement de poissons gras) afin de profiter de leurs effets santé.


Qui a écrit cet article ?

Benjamin Paléo

Expert en nutrition, fondateur et responsable du site Paléo Régime, j'ai découvert cette nouvelle alimentation au cours de mes voyages. Souffrant d'une maladie auto-immune, l'alimentation Paléo a véritablement changé ma vie. En l'adoptant, une grande partie de mes problèmes de santé ce sont résorbés. Partager mon expérience avec le plus grand nombre est la raison qui m'a poussé a vouloir créé ce site. Cette alimentation fait partie de mon quotidien et c'est avec grand plaisir que je partage, avec vous, ma passion pour la santé et la cuisine à travers mes recettes et conseils.




Sur notre Boutique Paléo

Vous en pensez-quoi ?

8 commentaires

× Vous devez vous connecter pour accéder à la discussion.

0

Your Cart