Nabe (pot-au-feu japonais)

  • 600 ml de bouillon de poulet
  • 200 g enoki (champignon)
  • 200 g buna-shimejii (champignon)
  • 200 g shirataki (option)
  • 1/2 Choux chinois
  • 1 Poireau
  • 1 Carotte
  • 3 càs de ciboulette ciselée
  • 100 g de poitrine de porc
  • 1 pavé de saumon frais

Connaissez-vous le Nabe ? C’est un plat familial que l’on mange en hiver au Japon. Le Nabe représente plus un concept qu’une recette. En français on traduirait cela par fondue. Riche en saveur et  idéal sur le plan nutritionnel, ce plat est idéal si l’on veut mélanger gastronomie Japonaise et alimentation Paléo. Connaissez-vous les champignon enoki ? L’enoki est formé d’un minuscule chapeau blanc ou beige et d’un long pied qui peut mesure jusqu’à 10 centimètres de long. L’enoki pousse en touffe et se cultive sur souche ou sur un milieu à base de sciure. Il est principalement cultivé au Japon. L’enoki a une saveur douce, fruitée et une chair légèrement croquante. Les champignons enoki sont excellents crus dans les salades ou rapidement cuits. Tout prêt à l’emploi.

Attention : Dans ce plat, nous utiliserons des shirataki de konjac, Le konjac est une plante de la famille des aracées, nommée Amorphophallus konjac et apparentée au yam, cultivée dans toute l’Asie. Son énorme tubercule (jusqu’à 80 cm de circonférence) est réduit en une fine poudre blanche, ingrédient de base de la cuisine asiatique, transformée ensuite en bloc ou en vermicelles. Etant produit à partir d’un tubercule, on ne peut pas considérer cet aliment comme 100% Paléo et reste une option pour ceux qui veulent modérer leur régime, tout en respectant la recette originale. A retirer de la recette pour rester dans le cadre du régime Paléo.

  1. Eplucher et couper les ingrédients.
  2. Rincer les shirataki puis les égouter.
  3. Ensuite faites chauffer le bouillon dans une marmite ou autocuiseur à feu moyen.
  4. Baisser le feu et ajouter la viande, le poisson  et la carotte.
  5. Quand tout est presque cuit ajouter tout le reste à l’exception des shiratakis.
  6. 5 minutes avant de servir ajouter les shiratakis.



Nabe (pot-au-feu japonais)

Que pensez-vous de cette recette ?

  • 8 Personne(s) ont déjà voté.

  • (4.4 / 5) 8


Qui a fait cette recette ?

Jeremy

Pratiquant la cuisine de manière récréative et conviviale, elle est devenue au fur et à mesure de mes réussites, une véritable passion. Soucieux du bien-être et de la santé en général, l'alimentation Paléo est pour moi le compromis idéal entre plaisir et hygiène de vie. Aujourd'hui je mets mon énergie au service de ce site afin de vous faire découvrir mes recettes préférées. Découvrez d'autres recettes un peu moins Paléo mais tout aussi bonnes sur mon blog SIMPLE COMME JAPON.




Sur notre Boutique Paléo

Vous en pensez-quoi ?

Un commentaire

× Vous devez vous connecter pour accéder à la discussion.
  • Un régal ! recette réalisée déjà plusieurs fois, et adaptée en fonction des produits disponibles dans mon frigo ou congélateur. Rapide, légère, originale. Parfait repas du soir ! Je n'ai pas encore trouvé les champignons (enoki et buna shimeji) que j'ai remplacés par des champignons noirs lyophilisés (moins paléo ?) ou par des champignons de Paris coupé en lamelles. Nous préférons sans la poitrine de porc (pas trop confiance dans la qualité du produit) je remplace par un autre filet de poisson (lieu ou colin). Essayé également en ajoutant 3 noix de St Jacques cela corse un peu le bouillon.
0

Your Cart